Matthieu Otto & Louis De Vicari, un duo gagnant

Posted by Winterhalter on 22 janvier 2019

En janvier 2019, deux passionnés représenteront la France lors du Bocuse d’Or : le chef Matthieu Otto et son commis Louis de Vicari. Entre stress et entrainements, le chef et son commis viennent de consacrer deux années de vie à la préparation de ce concours renommé et exigeant. Rencontre...

Dans les cuisines de l’école Ferrandi, ce ne sont pas des bruits de casseroles qui résonnent mais la chanson « Happy » de Pharrell Williams qui tourne en boucle. Les paroles envahissent la salle pour la 10e ou la 20e fois, mais le chef Matthieu Otto et son commis Louis de Vicari, ne s’en rendent même pas compte. Le duo est concentré. Chaque geste est précis et les mots sont pesés. Pas de fioriture. Matthieu Otto et Louis de Vicari s’entrainent pour le Bocuse d’Or, « la coupe du monde de la cuisine », résume la coach mentale Rosalie Bojoly. Incontestablement le plus grand concours de cuisine du monde. Au programme : 24 pays, représentés chacun par un chef et son commis, se donnent rendez-vous à Lyon, lors du Sirha (salon de l’hôtellerie et de la restauration) et s’affrontent avec un cahier des charges très pointu et un chronomètre exigeant.

 

Faire briller la Moselle

Participer au Bocuse d’Or nécessite deux années de préparation et plusieurs sélections : tout d’abord la sélection France, où les chefs de l’hexagone candidatent. Matthieu Otto, second de l'Auberge Saint-Walfrid à Sarreguemines, a été choisi en 2017 pour représenter la France et participer, dans un premier temps, à la sélection Europe prévue en juin 2018 à Turin. Puis à la grande finale lyonnaise programmée en janvier 2019. Son ambition ? Faire rayonner son département, la Moselle, et vivre à fond cette expérience passionnante et prenante qui marquera durablement sa carrière. Pour les épreuves, il s’entoure d’un commis et le choix de l’équipe se porte sur Louis de Vicari, étudiant à l’école Ferrandi de Bordeaux.

 

Coachs et chefs à leurs côtés

Entouré par la Team France, qui gère les questions logistiques et la recherche de partenaires, le candidat se consacre uniquement à la cuisine et au concours : entrainements en conditions réelles grâce à un box de cuisine reconstitué au sein de l’école Ferrandi de Paris, concours blancs, visite des plus grands chefs français pour roder les recettes et glaner quelques conseils... Il est également entouré de deux coachs renommés : Romuald Fassenet et Yohann Chapuis, eux-mêmes chefs étoilés. Au quotidien, les quatre hommes réfléchissent, échangent, testent, recommencent... Une coach mentale, Rosalie Bojoly, et un coach sportif, le chef Nicolas Sale, sont également aux côtés du duo aux mains dorées pour les aider à prendre du recul, gérer le stress et les imprévus et à améliorer leur endurance. « Cuisiner pendant 5h35 devant un public et dans le bruit est une véritable épreuve sportive », confirme Louis de Vicari.

 

Une équipe soudée

Louis et Matthieu ne manquent pas de qualité pour remporter l’épreuve. Ils ont d’ailleurs décroché la 5e place lors de la sélection Europe à Turin. Et se sont fait remarquer avec un prix spécial pour la meilleure entrée. « Matthieu est un homme déterminé, qui n’a pas peur. Il est à l’écoute et très ouvert aux conseils. Il est là pour gagner ! », remarque François Adamsky, Président de la Team France du Bocuse d’Or, Lauréat du concours en 2001 et Meilleur ouvrier de France 2007.

Le travail avec Louis de Vicari est fluide. Les deux passionnés se comprennent et se complètent, conscients de la chance qu’ils ont de vivre une telle expérience.

« Matthieu et Louis ne font plus qu’un. Tout se fait naturellement, ils s’apprécient et se connaissent et c’est une force. Matthieu est un personnage qui en impose, avec une vraie carrure, tout en étant dans le don et l’amour des autres. Louis est calme et fort psychologiquement. Ils forment une équipe soudée », observe Rosalie Bojoly.

 

Déjà favoris

États-Unis, Norvège, Danemark, Japon... la liste des favoris est longue pour la finale du Bocuse d’Or. Et la France en fait partie grâce à Matthieu Otto et Louis de Vicari. Professionnels et chefs sont confiants quant à leurs chances de succès et seront tous à leurs côtés au Sirha. Ce duo semble déjà entouré d’or...

Filed Under:

Actualités

Laissez un commentaire