Comment fonctionne un lave-vaisselle professionnel ?

Posted by Winterhalter on 14 mai 2019

Véritable allié du quotidien, le lave-vaisselle professionnel a un fonctionnement spécifique qui garantit son efficacité et sa longévité. Et explique son coût. Alors, comment ça marche ? Réponses.

À la différence d’un lave-vaisselle traditionnel, destiné aux particuliers, une machine professionnelle fonctionne sur un temps très court. Un cycle dure environ deux minutes, ce qui permet d’en faire plusieurs pendant un service. Et de laver, au fur et à mesure, vos assiettes, verres et couverts. Lave_vaisselle

Cette performance est rendue possible grâce à une maîtrise parfaite du cercle de Sinner. Une théorie sur la propreté datant de 1959. Ce dernier détaille les conditions d’un lavage parfait et repose sur quatre éléments :

 

La chimie

Les produits lessiviels sont essentiels pour avoir une vaisselle étincelante. Le choix des produits et leur dosage sont déterminants. Dans les machines professionnelles, le dosage standard est réglé à l'initialisation, puis automatique pour les liquides de lavage et de rinçage. Le lave-vaisselle est capable d’adapter la quantité en fonction de la salissure des éléments. Ce qui permet de faire des économies et de ne pas gaspiller.

 

La température de l’eau

Pour bien laver, elle doit être chaude afin d’augmenter la capacité détergente, d’accélérer le processus de nettoyage et de diminuer le besoin en action mécanique. Elle doit atteindre 50 à 90 degrés en fonction du degré de salissure. Ce réglage se fait automatiquement sur les appareils les plus efficaces, afin d’économiser de l’énergie et de l’eau.

Toutefois, un temps de chauffe est indispensable à chaque mise en route le matin. Le lave-vaisselle doit être allumé en amont du service. Il peut ainsi se remplir et atteindre les degrés escomptés.

Attention : la durée de chauffe varie en fonction de la température initiale de l’eau d'alimentation. Elle est donc plus longue en hiver. La qualité de l’appareil rentre aussi en compte. Les lave-vaisselle les plus performants réduisent considérablement les temps de chauffe.

 

L’action mécanique

La puissance de la pompe qui envoie l’eau dans le lave-vaisselle est importante pour avoir un résultat optimal. C’est la pression de l’eau qui garantit la propreté de la vaisselle. À l’intérieur, le bras de lavage accueille l'eau et se met en mouvement pour la faire circuler dans les paniers. La façon dont la vaisselle est disposée dans les paniers a toute son importance. Pas question de tout empiler car l’eau ne passera pas à travers la porcelaine ! Et le résultat sera décevant.

On ne croirait pas, mais il est important de bien choisir ses paniers afin de s'assurer de leur compatibilité avec votre équipement.

 

Le temps d’action

Il est donc très court pour une machine professionnelle. Afin d’optimiser ces minutes, l’ensemble des éléments doit être maîtrisé et cohérent. Pas question d’utiliser des produits d’entrée de gamme dans une machine perfectionnée. Et inversement…

 

concept-global

Les bons conseils de fonctionnement

Quelques conseils sont à suivre pour s’assurer du bon fonctionnement d’un lave-vaisselle professionnel. Il est ainsi préférable de passer un coup de douchette sur la vaisselle en amont de son installation dans la machine. Il faut rappeler qu’un lave-vaisselle n’est pas un broyeur, ni une poubelle !

La vidange est également à prévoir à la fin du service, ainsi que le nettoyage du filtre. Pour effectuer ces opérations, le lave-vaisselle doit être éteint.

Enfin, il faut également veiller à ce que la machine choisie soit équipée, au moins, d’un adoucisseur d’eau (voire de la technologie osmose inverse) pour qu’elle puisse durer dans le temps. Le calcaire et les sels minéraux contribuent à entartrer les machines et limitent leur durée de vie.

 

Filed Under:

Notre Métier

Laissez un commentaire